Cours Modeste

Véritable révolution dans le champ très gardé des « conférences », les cours modestes sont des cours d’un type particulier : ils sont donnés par un/des non-expert(s). Un groupe de chercheurs se fixe un objectif de travail (par exemple : faire un cours modeste sur Cy Twombly à Bozar). Il se donne une période allant de 1 à 3 mois pour faire ses recherches. Le jour de la conférence, il présente ses recherches « en l’état ». Sur la Table des traces, les auditeurs peuvent visualiser toutes les traces utilisées pour le cours : livres, notes, images, articles. C’est une opération modeste car les chercheurs ne connaissent pas (ou peu) leur sujet. La méthode de travail consiste à établir des liens entre les disciplines en allant chercher dans sa propre bibliographie. C’est aussi modeste car créé pour un soir, fragile et inachevé.

Le dernier cours modeste a eu lien le 2 mars 2018 dans le cadre de l’exposition On sort en bande Labour of love Salad Jours de Béatrice Delcorde à l’ISELP. Une équipe composée d’un membre de RED et deux étudiants de l’agrégation (Alexis et Félix).